20 juin 2019

Les agences de RP devraient-elles utiliser une plateforme de marketing par courriel?

C’est bien connu, les professionnels des relations publiques envoient beaucoup de courriels. Quand vient le temps de communiquer avec les journalistes et de faire des “pitchs média” pour leurs clients, c’est majoritairement par courriel que ça se fait. Souvent, ces fameux “pitch” sont envoyés à une liste, c’est-à-dire à plusieurs destinataires en même temps.

La question se pose donc, les agences de RP devraient-elles utiliser une plateforme de marketing par courriel? J’en discutais avec nos partenaires en RP, TöK Communications, et eux comme moi pensons que c’est une bonne idée.

Voici donc quelques arguments pour défendre notre position…

La fameuse loi canadienne anti-pourriel

La loi canadienne anti-pourriel est en vigueur depuis maintenant 5 ans. Eh oui, déjà 5 ans! Bien sûr, cette loi fait partie du quotidien des professionnels du marketing, des communications et des relations publiques. En résumé, la loi prescrit que lorsqu’on envoie un message commercial à une adresse électronique, on doive respecter 3 règles;

  • On doit avoir un consentement
  • On doit s’identifier clairement
  • On doit avoir un mécanisme de désabonnement

Bon…ok, c’est quoi un message commercial envoyé à une adresse électronique? Un message commercial est tout message (courriel, texto, etc.) qui directement ou indirectement fait la promotion d’un produit, d’un service ou d’une entreprise. Et ces messages peuvent être envoyé à;

  • Une adresse courriel
  • Un téléphone (SMS)
  • Un compte de messagerie instantanée
  • Un compte de réseau social (par message privé, Facebook Messenger par exemple)

Donc, non, la loi C-28 ne régit pas seulement les courriels. Envoyer un pitch média par messagerie LinkedIn correspond à tous les critères!

Utiliser une plateforme de marketing par courriel, comme Cyberimpact par exemple, vous assurera de respecter 2 des 3 points prescrits par la loi. Votre entreprise sera identifiée selon les normes (avec vos coordonnées automatiquement ajoutées dans le bas de tous vos envois) et un lien de désabonnement fonctionnel sera aussi présent dans tous ces envois.

Parlons maintenant de la notion de consentement. Vous devez avoir le consentement de quelqu’un avant de lui envoyer un message. Mais rassurez-vous il y a deux types de consentements.

  • Le consentement exprès; une personne vous a donné la permission de lui envoyer des messages commerciaux.
  • Le consentement tacite; quelqu’un qui ne vous a pas donné la permission, mais avec qui vous avez une relation personnelle ou avec qui l’entreprise a une relation d’affaires. Par exemple:
    • Vos clients
    • Vos anciens clients (24 mois maximum)
    • Des prospects qui ont fait une demande d’information (6 mois)
    • Des partenaires d’affaires

Une bonne plateforme, surtout une plateforme canadienne, vous offrira plusieurs fonctionnalités qui faciliteront grandement la gestion de vos consentements. Par exemple, vous aurez des rapports mensuels sur les consentements échus ainsi que des méthodes automatisées pour obtenir des confirmations de consentement.  

Mes recommandations pour vos pitchs média

Lorsque vous envoyez un pitch à une liste de destinataires, assurez-vous d’avoir un consentement. Si les destinataires vous connaissent et s’attendent à recevoir des courriels de votre part, ça va. Si ce n’est pas le cas, il est probablement préférable de retirer ces personnes de la liste. Aussi, assurez-vous d’avoir un lien de désabonnement qui fonctionne. Encore une fois, utiliser une plateforme spécialisée vous facilitera grandement la tâche.  

Lorsque vous envoyez un pitch à une seule personne, assurez que le contenu soit pertinent à son travail. Et ajoutez à votre courriel des indications sur la façon de retirer son consentement. Personnellement, j’ai ajouté cette phrase à ma signature; “Si vous ne souhaitez plus recevoir de courriel de ma part, veuillez l’indiquer en répondant à ce message.”

Ne pas être un cordonnier mal chaussé.

Bien honnêtement, le risque de recevoir une amende du CRTC ne m’empêche pas de dormir le soir. Par contre, en tant que professionnels des communications, je pense qu’il est de notre devoir de donner l’exemple et de respecter les règles en place ainsi que les bonnes pratiques. Envoyer un courriel à une liste sans avoir de lien de désabonnement, ça ne donne certainement pas bonne impression!

Mais au-delà du respect de la loi anti-pourriel, vous devriez penser à votre propre marketing. Utilisez le marketing par courriel pour communiquer avec vos clients régulièrement, pour fidéliser votre clientèle et surtout, démontrer votre expertise. Vous pouvez partager:

  • Vos meilleurs articles de blogue
  • Des trucs et astuces
  • Des nouvelles de l’industrie (et votre opinion sur celles-ci)
  • Des suggestions de contenu (livres, vidéos, articles)
  • Des événements auxquels vous prenez part
  • Etc.

Plus de visibilité sur vos envois et plus de flexibilité

Que ce soit pour envoyer vos pitchs média ou des infolettres à votre clientèle, l’utilisation d’une plateforme vous permettra d’avoir de précieuses statistiques par rapport à l’ouverture des courriels et aux clics sur des liens à l’intérieur de ceux-ci. Vous pourrez savoir qui a ouvert vos courriels et même planifier des suivis automatiques envers ceux qui n’auront pas ouvert le premier courriel (par exemple).

Et sachez qu’avec Cyberimpact, vous serez en mesure d’annuler un envoi en cours si jamais vous vous rendez compte d’une bourde un peu trop tard. De plus, les données personnelles de vos contacts seront hébergées localement au Québec, ce qui est rassurant pour tous. Vous aurez droit à un soutien technique hors pair en français et finalement, vous encouragerez une PME québécoise.
Prêt à faire un essaie, créez votre compte gratuit ici!

Laissez-nous un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Comments (0)

Soyez le premier à laisser votre opinion

Auteur de l’article

Restez branché en vous inscrivant à notre liste! Entrez votre courriel ci-dessous.
     
Stay up to date by subscribing to our list! Enter your email below.
     
Stay up to date by subscribing to our list! Enter your email below.
     
Restez branché en vous inscrivant à notre liste! Entrez votre courriel ci-dessous.